1. Accueil
  2. Entreprises
  3. Eau

Votre eau potable d'ESB

L’aliment le plus important, la boisson désaltérante saine, à tout moment fraîche et sûre du robinet

L’eau de Bienne est bonne, saine et fiable!

Energie Service Biel/Bienne approvisionne les communes de Bienne et de Nidau en précieuse eau potable. Elle garantit qu’en tout temps, ce produit désaltérant tant apprécié vous parvienne, en tant que clientes et clients, toujours frais et de la meilleure qualité. De par la loi, un approvisionnement en eau doit être autofinancé et ne pas rapporter de bénéfice.

L’approvisionnement public en eau occasionne le transport de près d’1 milliard de m3 d’eau potable (1 m3 = 1000 l). Cela correspond au volume d’eau contenu dans le lac de Bienne.

142 litres d’eau potable par personne et par jour

La consommation d’eau moyenne d’un ménage s’élève dans notre région et en Suisse à 142 litres par personne et par jour. Quels sont les différents usages de l’eau?
 

Chasse d’eau des toilettes 41,0 l 28,9 %
Bain ou douche 36,0 l 25,3 %
Cuisiner, boire, laver la vaisselle à la main 22,0 l 15,5 %
Lave-linge 17,0 l 12,0 %
Toilette corporelle et lessive à la main 16,0 l 11,3 %
Lave-vaisselle 3,0 l 2,1 %
Utilisation à l‘extérieur 7,0 l 4,9 %

Qualité de l'eau

L’eau potable doit être captée en fonction des prescriptions légales et, selon son origine, traitée ou préparée. L’eau potable d’ESB présente une dureté moyenne. En plus de l’autocontrôle rigoureux effectué par les distributeurs d’eau suisses, les laboratoires cantonaux indépendants contrôlent aussi bien l’eau potable que le travail des entreprises de distribution d’eau.

Une eau potable de bonne qualité, saine et sûre n’a rien d’évident. Grâce à l’observation de règlements techniques et de protection des eaux stricts ainsi qu’à des contrôles soigneux, nous garantissons que notre eau potable satisfait aux exigences élevées en matière de qualité.

L’eau potable doit être captée en fonction des prescriptions légales et, selon son origine, traitée ou préparée. En plus de l’autocontrôle rigoureux effectué par les distributeurs d’eau suisses, les laboratoires cantonaux indépendants contrôlent aussi bien l’eau potable que le travail des entreprises de distribution d’eau.

Conduite d'eau ESB

La composition de l’eau biennoise

À partir de quelles ressources Energie Service Biel/Bienne capte-t-il l’eau potable biennoise – au total près de 6,2 millions de m3 d’eau par an?

La composition de l'eau biennoise

De l’eau du lac à l’eau potable

75 % de l’eau potable de Bienne proviennent de l’eau du lac de Bienne, qui a été aspirée à 38 m de profondeur et préparée en plusieurs étapes à la station de conditionnement de l’eau du lac, à Ipsach. Étapes individuelles de la préparation de l’eau: L’eau passe à travers un filtre à débit rapide (composé de quartz et de sable ponceux), dans lequel une grande partie de la turbidité (matières en suspension) est liée au moyen d’un agent de floculation, puis extraite de l’eau. L’étape suivante consiste à tuer les microorganismes avec de l’ozone, avant de laisser l’eau s’écouler lentement à travers du sable quartzeux et du charbon actif et de la filtrer ainsi une deuxième fois. Les résidus d’ozone ainsi que les éventuelles impuretés chimiques sont éliminées de l’eau par adsorption. Pour finir, une dose minime de dioxyde de chlore est ajoutée à l’eau afin de prévenir la prolifération de germes lors de l’acheminement de l’eau vers les consommateurs.

Eau souterraine, bien protégée

Près de 20 % de l’eau potable biennoise est constituée d’eau souterraine provenant de la WVS SA (Communauté des eaux du Seeland SA) de la station de captage d’eau de Gimmiz/Walperswil. L’eau de Gimmiz est si bien filtrée du fait de la nature même du sol qu’elle ne nécessite aucun traitement. L’eau des points de captage à proximité du canal est passée aux rayons UV pour des raisons de sécurité.
Pour protéger les eaux souterraines, la zone de captage de l’eau est divisée en trois zones de protection, qui sont soumises, de la zone la plus extérieure à la zone la plus intérieure, à des règlements toujours plus stricts de l'interdiction du transport de substances dangereuses pour l’eau jusqu'a à une interdiction absolue de construction et d’utilisation.

Eau de source du pied du Jura

5 % de l’eau potable biennoise sont aujourd’hui encore originaires de la source de la Leugène. Pour des raisons de sécurité, l’eau de la source de la Leugène est additionnée d’une substance de protection à base de chlore.

L’histoire de l’eau potable de Bienne

L’origine de l’eau biennoise est la source des Romains, qui aurait joué un rôle essentiel dans la fondation de la ville de Bienne. En 1854, on croyait encore que la source des Romains fournissait environ quatre fois plus d’eau que nécessaire à la population – une conclusion erronée. Quelques années plus tard à peine, il fallut s’employer sérieusement à trouver des sources supplémentaires.

En 1873, on proposa d’utiliser la source «Schwarzbrunn» ou source Merlin près de Frinvillier (Friedliswart) pour l’approvisionnement en eau de Bienne. La commune de Plagne put acquérir cette source en 1876. Le captage de la source, la dérivation des eaux, le réservoir (forêt de Malvaux) et le réseau de distribution furent mis en service dès la fin de 1879.

Ce fut le début d’un système d’approvisionnement en eau moderne: un réseau de conduites sous pression, avec des conduites d’amenée jusqu’aux maisons individuelles remplaçait désormais l’approvisionnement en eau basé sur les fontaines publiques et privées. Les bases pour le développement de la Ville de Bienne, alors en pleine expansion, étaient jetées.

Jusqu’en 1953, Bienne fut alimentée uniquement en eau de source. La station de captage d’eaux souterraines de Worben vint s’ajouter à partir de cette date et fut remplacée en 1970 par la station de captage de Gimmiz/Walperswil. En 1975, la station de conditionnement d’eau du lac entra en service comme troisième pilier de l’approvisionnement. Elle livre encore aujourd’hui la majeure partie de l’eau potable de Bienne. Depuis 2005 ESB assure aussi l’approvisionnement en eau de Nidau.

FAQ

Peut-on boire l’eau du robinet?

Oui, la qualité de l’eau du robinet de Bienne est de premier ordre.

Les économies d’eau sont-elles judicieuses?

En Suisse, nous avons la chance de disposer d’importantes réserves d’eau, qui permettent de couvrir les besoins en eau dans la plupart des endroits.

Économiser l’eau chaude fait la différence: l’eau chaude du robinet consomme 150 fois plus d’énergie que l’eau froide! Une consommation raisonnée de l’eau chaude permet donc d’économiser de l’énergie et de l’argent.
Conseils:

  • N’utiliser de l’eau chaude qu’en cas de nécessité: pré-rincer la vaisselle et se laver les mains à l’eau froide ne posent p. ex. aucun problème
  • Utiliser un lave-vaisselle au lieu de laver la vaisselle à la main
  • Prendre une douche rapide au lieu d’un bain
  • Utiliser des appareils efficaces sur le plan énergétique
  • Laver à basse température
  • Utiliser consciemment l’eau virtuelle

Quelle est la dureté de l’eau biennoise?

À Bienne, l’eau fournie est un mélange provenant de diverses sources. La dureté varie par conséquent et se situe dans la plage «eau douce jusqu’à eau assez dure» de 10 à 29 °fH (degrés de dureté français).

Vous trouverez les valeurs de mesure actuelles sur le site Internet trinkwasser.ch :
Valeurs mesurées

Voir toutes les questions