Content: FAQ Eau

Questions fréquentes: eau potable

Peut-on boire l’eau du robinet?
Oui, la qualité de l’eau du robinet de Bienne est de premier ordre.

Pourquoi n’ai-je pas été prévenu de la coupure d’eau?
Il s’agit très probablement d’une rupture de conduite. De telles ruptures sont imprévisibles, y compris pour ESB, et ne peuvent donc pas être annoncées au préalable. En revanche, dans le cas de travaux sur les canalisations, les coupures d’eau sont annoncées.

Après une coupure, l’eau coule du robinet par à-coups, entraînant des éclaboussures. Que faire?
Il faut tout d’abord purger les conduites d’eau par le biais de la baignoire (attention aux éclaboussures!) jusqu’à ce que l’eau sorte propre et sans air. Ouvrez ensuite doucement chaque robinet de votre installation jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’air, mais uniquement de l’eau claire.

Que signifie exactement le terme «dureté de l’eau»?
D’un point de vue chimique, l’eau est constituée d’un atome d’oxygène et de deux atomes d’hydrogène (H2O). Mais on ne trouve pas d’eau pure dans la nature et de plus, elle ne serait pas saine. L’eau naturelle contient toujours des minéraux et des sels qu’elle a assimilés en s’écoulant sur les pierres, les galets et à travers le sol. La dureté de l’eau est la mesure de la teneur en carbonate de calcium dissous recueilli naturellement, plus connu sous le nom de calcaire, et de magnésium dans l’eau. En Suisse, la teneur en calcaire détermine en grande partie la dureté de l’eau. Ainsi, plus la teneur en calcaire est élevée, plus l’eau sera dure. Cela n’a aucun impact sur la qualité de l’eau et confère même à l’eau un meilleur goût. Cependant, l’eau calcaire peut faire surgir des problèmes au niveau des installations intérieures: le calcaire se manifeste sous la forme de petites gouttes d’eau séchées au niveau de la robinetterie, provoque des dégâts au niveau des thermoplongeurs des machines à laver et des cafetières, et peut entraîner des investissements considérables lorsque des conduites entières sont entartrées.

Quelle est la dureté de l’eau potable de Bienne?
A Bienne, l’eau provenant de différentes origines est distribuée mélangée. Sa dureté varie par conséquent de «moyennement dure» à «assez dure», s’échelonnant de 18 à 29°fH (norme française).

Est-il nécessaire d’utiliser un adoucissant pour faire la lessive?
​Dans la mesure où les consignes en matière de dosage du fabricant de lessive sont respectées, un adoucissant supplémentaire (p. ex. Calgon) n’est pas nécessaire.

L’eau contenant de la rouille est-elle nuisible à la santé?
L’eau contenant de la rouille ne présente en principe aucun risque pour la santé; cependant, étant donné sa teinte et l’altération de son goût, elle ne satisfait pas à nos exigences en matière de qualité de l’eau potable.

Dans la plupart des cas, cela résulte d’un écoulement insuffisant à travers les conduites d’eau de la maison ou de conduites d’eau aux dimensions trop importantes.

La solution la plus simple pour déterminer si le problème provient de votre installation intérieure: contrôler l’eau à proximité du compteur (p. ex. dans la buanderie). Si l’eau contient également de la rouille de manière régulière à cet endroit, prenez immédiatement contact avec nous.

Afin d’éviter d’avoir de la rouille dans l’eau, un simple rinçage suffit souvent (2 à 3 minutes au niveau de l’ensemble de la robinetterie).

La Suisse dispose-t-elle de suffisamment de réserves d’eau?
Oui, grâce à ses réserves d’eau, la Suisse est même appelée le «château d’eau de l’Europe». On y trouve non seulement les sources du Rhône, du Rhin et de l’Inn, mais aussi d’importants réservoirs naturels sous forme de glaciers, de lacs et d’eau souterraine, ainsi qu’un coefficient pluviométrique annuel nettement plus élevé que la quantité consommée. La Suisse dispose de plus de 6 % des réserves d’eau douce d’Europe. La quantité d’eau potable produite chaque année en Suisse (un milliard de m3) correspond à 2 % du coefficient pluviométrique annuel sous forme de pluie, de neige et de grêle.

D’où provient l’eau potable en Suisse?
En Suisse, l’eau potable provient à 40 % de sources naturelles, à 40 % d’eau souterraine et à 20 % d’eau de surface. L’eau potable de Bienne est composée de l’eau du lac, d’eau souterraine et d’eau de source.

Qu’est-ce qui garantit la qualité irréprochable de l’eau potable?
La législation suisse stipule clairement les exigences auxquelles doit satisfaire l’eau potable. L’article 275 de l’Ordonnance sur les denrées alimentaires stipule que l’eau potable doit être salubre sur le plan microbiologique, chimique et physique. Selon les normes internationales, la qualité de l’eau à Bienne est «très bonne». Ce niveau de qualité élevé est garanti par des installations sûres, un personnel formé et des contrôles réguliers. Les échantillons d’eau sont analysés au laboratoire d’ESB ainsi que dans des laboratoires externes. Dans le cadre des autocontrôles prescrits par la loi, nous effectuons des contrôles microbiologiques et définissons des paramètres chimiques et physiques.

Quelles sont les prestations assurées dans le cadre de l’approvisionnement en eau?
Un approvisionnement en eau potable comprend la production d’eau à partir de ressources naturelles, le contrôle de la qualité, l’éventuelle préparation préservant les qualités naturelles de l’eau, le transport, le stockage, la mise à disposition d'eau d'extinction et enfin la distribution de l’eau aux exploitants industriels et aux ménages.

En quoi l’eau minérale naturelle se distingue-t-elle de l’eau potable?
Contrairement à l’eau potable, une eau doit provenir de sources naturelles ou souterraines pour être qualifiée «d’eau minérale naturelle». Elle doit avoir une origine géologique particulière et présenter une teneur naturelle constante en minéraux. Il est interdit d’ajouter ou de retirer des minéraux de l’eau minérale naturelle. Les eaux minérales de diverses sources se distinguent essentiellement par leur teneur en minéraux. Le calcium (Ca), le magnésium (Mg) et le fluorure (F) sont présents dans les eaux minérales en quantités telles qu’ils peuvent avoir un impact positif sur la santé. L’indication sur le sulfate (une consommation supérieure à 800 mg/l peut avoir un effet laxatif), le sodium (une quantité trop élevée peut s’avérer nocive) et le nitrate (moins il y en a, mieux c’est) est également importante. En Suisse, l’eau potable et l’eau minérale doivent satisfaire aux mêmes exigences qualitatives élevées.

Quelle eau est la plus saine: l’eau minérale ou l’eau du robinet?
En Suisse, la qualité de l’eau du robinet est excellente. En effet, l’eau potable fait l’objet de contrôles très stricts en Suisse, et doit par conséquent satisfaire à des exigences qualitatives élevées. En 1998, une étude de la fondation suisse pour la protection des consommateurs a démontré que la qualité de la plupart des eaux minérales n’est ni supérieure, ni inférieure à celle de l’eau du robinet. En ce qui concerne le prix, l’eau minérale n’est pas très avantageuse, l’eau du robinet étant mille fois moins chère. D’un point de vue écologique, l’eau du robinet présente l’avantage de nécessiter comparativement peu d’énergie dans le cadre de sa production et de sa distribution, contrairement aux quantités énormes d’emballages dans lesquels sont conditionnées les différentes eaux minérales et au transport nuisible pour l’environnement.

Combien d’eau est-il recommandé de consommer chaque jour?
​Sous nos degrés de latitude, il est recommandé de boire deux à trois litres d’eau par jour, et jusqu’à six litres dans les cli- mats chauds. Ce volume varie en fonction du poids et de l’activité. Nous consommons environ un litre d’eau dans notre alimentation solide, et le reste doit être ingéré en buvant. L’eau est l’élément le plus important de notre alimentation. Le corps humain est composé à 60 % d’eau. Comme il perd environ 2,5 litres de liquide par jour, il est essentiel de boire de l’eau régulièrement. Sans liquide, il est impossible de survivre pendant plus de trois jours!

Pourquoi devrions-nous boire au moins deux litres d’eau par jour?
​L’eau contribue de nombreuses façons à notre santé. Elle soutient le métabolisme et aide à éliminer les toxines. De plus, une consommation d’eau saine maintient la circulation sanguine et contribue à une bonne digestion. Notre corps ne peut donc fonctionner que s’il a suffisamment d’eau. Ne pas boire assez d’eau peut entraîner un sentiment de fatigue, une baisse de concentration, des maux de tête, des calculs rénaux et des troubles digestifs.