1. Accueil
  2. Entreprises
  3. Partenaires plein d'énergie
  4. Fondation Wildermeth - Une centr…

Fondation Wildermeth – Une centrale à soi dans la cave

Allier l’ancien et le moderne – c’est important pour la fondation Wildermeth. Les vieux murs du bâtiment au Chemin du Clos à Bienne abritent une centrale de cogénération efficace. Elle assure toute l’année la fourniture d’électricité et d’eau chaude dans les locaux et, les jours de basses températures, une chaleur agréable. C’est le président du conseil de la fondation, Andreas Sutter, qui en a eu l’idée. La centrale a été réalisée et financée par ESB.

Au début, il s’agissait d’un projet de transformation. Les vieux bâtiments de l’ancien Hôpital des enfants au Chemin du Clos 22-26 à Bienne présentent certes une bonne substance mais il y six ans, ils avaient besoin d’une révision générale sur le plan énergétique. L’objectif était d’assainir les bâtiments d’une manière aussi durable que possible afin de pouvoir y agrandir le C.D.N. (centre de développement et de neuroréhabilitation pédiatrique). Le conseil de la fondation Wildermeth a donc décidé entre autres d’optimiser l’isolation extérieure, de remplacer les fenêtres et de planifier une centrale thermique efficace. «C’est-à-dire tout ce qui est possible avec un bâtiment déjà construit et avec des ressources financières limitées», explique Andreas Sutter, président du conseil de la fondation et délégué de la commune bourgeoise de Bienne. Et parce qu’il y avait beaucoup de place au sous-sol, Sutter a demandé au conseiller client d’ESB si une collaboration en vue d’installer une centrale de cogénération était possible.

Centrale de cogénération Wildermeth
Centrale de cogénération Wildermeth

Un contracting entre partenaires

C’est ainsi que tout a démarré – et cela continue à l’heure actuelle. En 2012, ESB a planifié, financé et construit la centrale de cogénération dans le cadre d’un contracting. Un contracting fonctionne selon le mode «donner et prendre»: En 2012, ESB a pris en charge l’important investissement financier. En outre, ESB assume les risques techniques, veille à la maintenance régulière et garantit une aide 24 h/24 et 7 jours/7 en cas de dommages; la fondation profite quant à elle d’une production d’électricité respectueuse de l’environnement, d’une préparation efficace de l’eau chaude et de chaleur les jours de basses températures. Sans aucun effort. La fondation reçoit les quantités d’énergie nécessaires à un prix fixé au préalable.

«Pourquoi ne pas réaliser quelque chose quand c’est possible? C’est la seule manière de faire des progrès et d’évoluer.»

Andreas Sutter
Président du conseil de la fondation, Andreas Sutter, Fondation Wildermeth

Une baisse considérable des frais d’électricité

Grâce aux travaux d’assainissements sur le plan énergétique, les frais d’énergie ont baissé des deux tiers. Sutter: «Cela me réjouit beaucoup! La collaboration avec ESB est enrichissante. J’apprécie que nos idées sur la durabilité soient toujours examinées en termes de faisabilité chez ESB et que l’entreprise soit ouverte à la nouveauté.» Car cela correspond à la façon de penser d’Andreas Sutter: «Pourquoi ne pas réaliser quelque chose quand c’est possible? Pourquoi se satisfaire de moins bien quand on peut obtenir mieux?»

Fondation Wildermeth

La fondation Wildermeth a pour objectif la prise en charge ambulante et stationnaire d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes malades et handicapés.
Elle dirige le Centre de développement et de neuroréhabilitation pédiatrique C.D.N. et s’engage pour le maintien d’une clinique pour enfants à Bienne. Elle abrite également dans ses locaux le service psychologique pour enfants et adolescents, le service de pédopsychiatrie et le service éducatif itinérant de Bienne-Seeland et, à partir d’août 2017, elle accueillera le jardin d’enfants Fairy.

La fondation a un caractère d’utilité publique. Elle a été créée en 1869 par le couple Johanna Esther et Sigmund Heinrich Wildermeth-Schneider.

www.wildermeth.ch